Tout est possible !

Une campagne de fond, unitaire et tournant le dos aux renoncements de la « gauche » libérale, a permis le résultat de ce soir. La participation importante et le score du NON font que ce vote est particulièrement significatif. De plus, ce vote a un véritable caractère de classe, la minorité privilégiée ayant voté majoritairement OUI, alors que le prolétariat (salariés, chômeurs, jeunes) a majoritairement voté NON.

Il s’agit maintenant de faire que ce succès soit fécond : le texte refusé était anti-social et anti-démocratique, tout comme l’est le cadre de l’Union Européenne, outil des capitalistes d’Europe. Il s’agit maintenant de porter la perspective d’une révolution démocratique, sociale et anti-capitaliste. Au niveau de la France, la première exigence c’est de faire partir Chirac et sa politique ! Il ne partira pas tout seul, alors organisons-nous pour le faire partir.

Continuons notre action, par des mobilisations, par la manifestation et la grève, militons pour que ce vote – qui a déjà permis de rejeter un texte ultra-capitaliste – permette de mettre fin aux politiques capitalistes, permette de reconstruire et de rassembler une gauche qui milite pour en finir avec le capitalisme !

 Pour une révolution démocratique et socialiste, pour en finir avec le capitalisme :
Chirac dehors, tout le pouvoir aux travailleurs !

 

actualité   /   archives   /   page principale