NON aux mesures d'exception !


Après plus de 10 jours de révolte, Villepin arrive avec sa "solution" au "problème des banlieues" : le recours au couvre-feu, en allant chercher - de façon révélatrice - une loi datant de la guerre d'Algérie...

Les jeunes des ghettos-prisons, qui subissent déjà le chômage, la précarité, la discrimination, qui lorsqu'ils se révoltent se voient appliquer une justice expéditive (comparutions immédiates), devraient donc en plus subir le couvre-feu ?

C'est une réponse scandaleuse et violente de la part du gouvernement, même si ce n'est pas surprenant venant de ceux qui ont envoyé l'armée contre les grévistes de la SNCM, et qui ont fait déclarer illégale la grève des traminots de Marseille. Toujours le répressif, toujours les principes démocratiques élémentaires qui sont bafoués.

C'est nous tous, salariés, précaires, chômeurs et jeunes, qui sommes attaqués de front par ce gouvernement. Il est urgent de s'unir pour chasser le gang des vrais casseurs : Chirac-Villepin-Sarkozy. Manifestons, marchons, mobilisons !

Non au couvre-feu !
Non à "l'injustice fast-food" des comparutions immédiates !
Chirac-Villepin-Sarkozy : qu'ils s'en aillent tous !
Luttons pour conquérir la démocratie, la liberté, l'égalité, la fraternité !

 

 

actualité   /   archives   /   page principale